Brain me | Doit-on présenter toutes nos recherches ?
Je suis Laurent, je vis du design graphique depuis 2007, je partage ici ma passion et mon expérience d'entrepreneur, graphiste, directeur artistique.
Conseils graphisme, Conseils direction artistique, conseils graphiste freelance, création de logo, création d'identité visuelle, devenir freelance, devenir graphiste freelance
15782
post-template-default,single,single-post,postid-15782,single-format-video,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,qode-content-sidebar-responsive,columns-4,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

Doit-on présenter toutes nos recherches ?

Tu sais jamais si il faut présenter ou non tes recherches / esquisses parque que t’as peur que le mec te fasses faire des tests en prenant un peu d’un logo, puis la couleur d’un autre et la typo d’une autre piste…
BORDEL ! Ta démarche dans une création de logo elle est PRI MOR DIA LE … Surtout dans une création de logo. C’est ta démarche qui donne de la valeur à ton produit final. Beaucoup pensent que le client il s’en fou et qu’il veut juste voir le résultat ! Si tu penses comme ca… TU SORS… Le résultat dans ce type de prestations c’est ta démarche + ton logo. Imagine ton logo c’est un point rouge… t’as le droit, c’est peut être judicieux, c’est peut être même le meilleur logo que tu puisse lui proposer en fonction de son brief…… par contre il faut que tu sois en mesure de démontrer que c’est ca qu’il fallait et pas autre chose. mais forcément si de but en blanc tu balance ton point rouge sur un dossier 4,5 pages avec quelques explications moyennes… si tu montre que ca, ben ton client il va se barrer… d’où l’importance d’avoir une démarche et une démarche si possible cohérente et poussée. Moi je te dirait passe autant de temps à présenter ta démarche qu’à faire ton logo en lui même. Et surtout raconte à ton client pendant ta démarche, l’histoire qu’il a envi d’entendre !

Je vais te raconter une histoire… et il t’es peut être arrivé la même chose, ca arrive à beaucoup de graphistes, il y a quelques temps, à mes débuts je travaillait dans une petite boite qui ferait des enseignes, de la signalétiques, du stickage véhicule etc… et j’était donc graphiste dans cette boite, c’est là que j’ai fait mes premières armes. j’avais 18 ans à l’époque et j’était souvent, voir tout le temps, en contact avec le client quand il s’agissait de montrer (parce qu’on disait pas présenter mais montrer…) les maquettes. Et bien sûr moi j’en faisait toujours des tonnes ou du moins bien plus que la prestation demandée parce que j’avais cette soif de comprendre comment les formes réagissaient entres elles, comment je pouvais gérer la ligature entre deux lettres etc… je le faisait pour le client mais aussi pour moi-même, pour égayer ma curiosité, voir comment les choses réagissaient visuellement… bref du coup je passais parfois une après-midi entière à faire des tests pour finalement sortir un seul logo. Le rendu était pas forcément au top, parce que j’avais pas un œil encore super aiguisé… mais je sortait un truc qui faisait le job comme on dit et surtout j’avais appris pleins de trucs, j’avais aiguisé mon œil… Et puis viens le rendez-vous avec le client, si on peut vraiment parler d’un rendez-vous, on dira plutôt que le client passait par là et qu’il a voulu savoir où en était sa maquette, il y avait rien de formel là dedans… Et donc je lui présente ce logo pour lequel j’avais donné énormément d’énergie à essayer de comprendre pas mal de choses… Et je le vois regarder le truc, d’un œil, de l’autre, pas emballé, mais il trouves pas ca moche non plus…mais bon il saute pas en l’air non plus… Le dossier était présenté dans illustrator, j’avais zoomé sur le plan de travail avec le logo seul sur fond blanc mais rien d’autre que son logo n’apparaissait à l’écran. Alors que toute la planche était truffée de tous mes tests réalisés l’après-midi… Et puis sans trop le vouloir je déplace un peu le plan de travail et quelques trucs apparaissent… là le client il me dit ah tiens fait voir ce que t’avait sur le coté là… et je me met donc à lui montrer le reste de la planche qui, elle, était ULTRA fournie, et je finit par lui expliquer un peu ma démarche, ce que j’avais testé, ce qui marchait, ce qui ne marchait pas etc… en lui expliquant qu’en effet ce que je lui présentait était la crème de la crème de ce j’avais recherché.
Et du coup, il c’était mis à adorer son logo, en passant par des “ah oui en effet…” Ah oui oui… non mais c’est vrai il est pas mal finalement ce logo… oui oui, c’est génial ! Bref tout ca pour vous dire qu’il faut se mettre à la place de votre client, il faut montrer qu’il peut en avoir pour son argent. La démarche est super importante. elle peut vraiment valoriser votre travail. Elle évite que vous passiez 10 minutes à essayer d’expliquer votre logo oralement avec des phrases alambiquées…
J’avais un prof qui disait qu’il fallait savoir défendre la plus belle des merdes dans toutes les circonstances… Le seul truc c’est de savoir trouver le bon angle pour valoriser son job. Bon il faut forcément majoritairement présenter des trucs qui tiennent la route, mais quand c’est mauvais ou mal réalisé, il faut savoir valoriser l’idée et faire oublier le graphisme.

No Comments

Post A Comment